HOME 

Un diptyque fantastico-horrifique... 

m.en.sc. Anthony Lozano

  Home  est un dyptique qui questionne l'idée du foyer, le lieu qui nous voit grandir et qu’il nous faudra quitter un jour. Comment ce lieu nous forme et nous nourrit et comment il nous accueille pour mieux nous rejeter ? HOME ce n’est pas l’idée d’une maison, mais d’un foyer. C’est l’en droit où l’on se sent chez soi, où l’on a vécu et qui résonnera toujours en soi comme le lieu où l’on s’est construit et où l’on a laissé une trace.

Après la lecture de deux romans La Maison dans  laquelle de Mariam Petrosyan et La Maison des feuilles de Mark Z.Danielewski - Anthony Lozano, initiateur de ce projet, a nourri l’idée de créer deux projets scéniques et d’en faire les sous-parties d’une seule et même aventure artistique.

  Questionner la notion de foyer, des émotions qui nous traversent lorsqu’on évoque le lieu dans lequel nous avons grandi est l’origine de son désir pour HOME que le Collectif Mind the Gap a fait sien. Les deux œuvres citées précédemment sont à la fois empruntes de nostalgie et d’angoisse. La nostalgie anticipée de devoir partir de chez soi, du lieu qui a participé à notre enfance et qui nous a accompagné jusqu’à ce que l’heure du départ ait sonnée. L’heure des adieux déchirant avec son enfance et son adolescence. Et, d’autre part, l’angoisse de ce qui se tapit au sein de ce foyer, peur irrationnelle et fantastique d’imaginer ce qui restera de nous après notre passage.

  Et si nos fantômes hantaient les murs que nous avons quitté? Ces deux romans sont le point de départ du projet. Il ne s’agira pas d’adapter à proprement parler ces textes, mais de s’en servir comme d’une source d’inspiration pour écrire une autre histoire. L’histoire de HOME.

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean